Impayés

Les impayés sont une abondante source de litiges, mais qui ne sont pas toujours judiciarisés. En effet, avant d’envisager une action devant un tribunal comme une procédure d' injonction de payer, un créancier peut d’abord se tourner vers un professionnel du recouvrement, huissier de justice ou société de recouvrement de créances.

Ces professionnels du recouvrement vont avoir une approche plus pratique du recouvrement, et le premier traitement du dossier va passer par une procédure de recouvrement amiable ou pré judiciaire (relances courrier, courriel ou téléphonique).

Si vous êtes confronté à un impayé, vous pouvez tenter un recouvrement amiable avec l’aide de notre partenaire spécialisé dans le recouvrement www.recouvrer.fr

C’est seulement en cas d’échec du recouvrement amiable que le traitement judiciaire de l’impayé pourra être envisagé.

Le traitement des impayés va varier en fonction de nombreux facteurs tels que le montant de la dette, mais aussi la nature de la créance et la qualité du débiteur.

 

Sources des impayés

Un impayé peut avoir une origine contractuelle (contrat de vente, contrat de formation, de prêt, de location, de prestation de service, mais aussi contrat de travail), une origine statutaire (copropriété, mode d’exercice professionnel…) ou encore une origine quasi-délictuelle (accident, dégradations…). Les impayés peuvent aussi bien se concevoir entre particuliers qu’entre une entreprise et son client ou encore entre deux entreprises.

Les procédures qui pourront être engagées sont multiples mais une fois encore, leur opportunité dépendra du montant et du cadre des créances impayées.

Dans tous les cas, le succès du recouvrement dépendra de la qualité du lien contractuel qui existe entre débiteur et créancier. Certains contrats nécessitent le respect d’un certain formalisme pour être valables. Par exemple, le droit français impose que la reconnaissance de dette doit nécessairement faire l’objet d’un écrit, dans lequel le débiteur doit reproduire certaines mentions manuscrites. En matière de prêt entre particuliers, le créancier n’a aucune chance d’obtenir une décision de justice condamnant son débiteur, s’il ne dispose pas d’une reconnaissance de dette régulièrement signée.

La majorité des impayés, notamment ceux traités par la voie judiciaire, résultent cependant de factures impayées pour des prestations accomplies par des professionnels et non réglées par leurs clients.

Le traitement contentieux de ces impayés est le plus souvent assuré par la voie de la procédure d’injonction de payer. Cette procédure simplifiée permet à un créancier d’obtenir rapidement une ordonnance condamnant son débiteur au paiement de sa dette, sans avoir à passer par une audience, et donc sans avoir obligatoirement recours à un avocat.

Pour pouvoir engager une action judiciaire, il a longtemps été considéré comme indispensable d’envoyer au débiteur une lettre de mise en demeure par courrier recommandé avec accusé de réception. Cette formalité n’est pas expressément requise par les textes, elle permet simplement de déclencher les intérêts de retard.

De plus, la valeur de la mise en demeure de payer tend à se réduire notamment depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la justice du XXIème siècle. Elle impose aux parties de tenter au préalable un mode alternatif de règlement des litiges avant de saisir le tribunal compétent.

 

Différentes situations d'impayés

Contrat avec un professionnel

Dans les rapports entre le professionnel et son client, la problématique d’impayé peut également s’éloigner du simple concept du retard de paiement, notamment lorsque le professionnel est défaillant ou connaît des difficultés financières sérieuses.

L’impayé peut alors porter sur le remboursement d’une provision : une somme déjà réglée par le consommateur.

Ces sommes réglées en amont de la prestation peuvent prendre différentes dénominations : acompte, arrhes ou avance, et leur statut sera alors différent, de même que les modalités de leur remboursement.

Rémunération du travail 

Le contrat de travail reste également une importante source de litiges et d’impayés, notamment envers les salariés.

Les impayés résultant d’un contrat de travail peuvent ainsi porter sur un salaire non réglé, ou encore réglé partiellement ou en retard. Le non-paiement d'un salaire est une faute grave et le salarié dispose de plusieurs recours pour obtenir gain de cause. 

Si un salarié s’estime lésé dans le versement de son salaire, de ses primes ou de ses heures supplémentaires par exemple il peut alors agir à l'amiable ou lancer une action en rappel de salaire pour obtenir gain de cause.

La rupture d’un contrat de travail est également une source importante de litiges. Les indemnités qui sont dues au salarié sont souvent importantes et les employeurs peuvent rencontrer des difficultés à les verser.

Calculer et obtenir ses indemnités de licenciement prévues légalement dans le code du travail. Justeo.fr vous aide via une procédure amiable efficace pour obtenir le versement de ces indemnités.

 

Recours amiable par la médiation

Quelle que soit la nature de la créance, si un traitement de recouvrement amiable n’est pas suffisant, engager une médiation pour le recouvrement de créances peut être l’occasion de restaurer le dialogue entre le créancier et son débiteur, entre le professionnel et son client.

Lorsque la médiation aboutit à un accord, le Procès-Verbal qui est signé par les parties est un véritable contrat qui pourra par la suite être tout simplement homologué par le juge pour devenir alors un titre exécutoire comme une décision de justice. Cela signifie que l’accord qui résulte d’une médiation s’impose même au juge qui ne peut revenir sur la décision des parties. Il ne peut que donner à cet accord la force d’un jugement, et permettre ainsi au créancier d’une obligation de contraindre son adversaire à s’exécuter.

Concrètement, et comme s’il avait obtenu un jugement au fond, au cours d’une audience où il aurait dû se faire représenter par un avocat, le créancier pourra transmettre son accord de médiation homologué à un Huissier. L’Huissier de Justice se chargera alors du recouvrement judiciaire de la créance. Il pourra même engager des procédures d’exécution forcée (saisie bancaire ou mobilière) à l’encontre du débiteur, et jusqu’au paiement complet de sa dette.

Injonction de payer et recours amiable, que faut-il faire ?

Injonction de payer et recours amiable, que faut-il faire ?

Une requête en injonction de payer est une procédure non contradictoire visant à obtenir un document du juge. Cela étendra le pouvoir de l'huissier pour forcer le recouvrement judiciaire de votre créance. Un recours amiable est-il nécessaire en amont ?
La médiation, utile pour du recouvrement de créances ?

La médiation, utile pour du recouvrement de créances ?

La médiation peut être utile dans certains cas pour le recouvrement de créances, bien qu'il existe d'autres options amiables ou judiciaires efficaces. Découvrez dans quel cas nous recommandons la médiation pour recouvrer un impayé.
Mise en demeure de payer : encore utile en 2021 ?

Mise en demeure de payer : encore utile en 2021 ?

La mise en demeure de payer est-elle encore utile en 2021 pour le recouvrement de factures impayées ? La réforme de la justice réduit son rôle à néant et mise sur 3 modes de résolution amiable.
Tout savoir sur la reconnaissance de dettes entre particuliers

Tout savoir sur la reconnaissance de dettes entre particuliers

La reconnaissance de dettes entre particuliers permet d'officialiser le prêt et protège le créancier en cas de litige avec son débiteur. Comment faire pour établir une telle reconnaissance ?
Demander ses indemnités de licenciement

Demander ses indemnités de licenciement

Calculer et obtenir ses indemnités de licenciement prévues légalement dans le code du travail. Justeo.fr vous aide via une procédure amiable efficace pour obtenir le versement de ces indemnités.
Litige sur le paiement du chômage partiel, que faire ?

Litige sur le paiement du chômage partiel, que faire ?

Le chômage partiel a permis à plus d'1 millions d'entreprises de bénéficier d'aides pendant la crise sanitaire. Cependant des litiges ont émergés suite à une mauvaise utilisation de ce mécanisme de chômage partiel, qui peut léser les employés. Découvrez comment agir à l'amiable pour obtenir gain de cause via Justeo.fr.
Non-paiement des heures supplémentaires, comment agir ?

Non-paiement des heures supplémentaires, comment agir ?

Les heures supplémentaires non rémunérées constituent de nombreux litiges entre salariés et employeur devant les Prud'hommes. Avant d'en arriver à une action en justice, il existe des recours amiables pour obtenir gain de cause plus rapidement et à un coût plus économique.
Rappel de salaire, comment ça marche ?

Rappel de salaire, comment ça marche ?

Le rappel de salaire est une procédure utile si un salarié s'estime lésé dans le versement de son salaire, primes, et heures supplémentaires par exemple. Il peut alors agir à l'amiable ou lancer une action en justice pour obtenir gain de cause.
Reconnaissance de dette : indispensable pour le recouvrement ?

Reconnaissance de dette : indispensable pour le recouvrement ?

Une reconnaissance de dette permet de se prémunir face à des impayés, mais est-ce obligatoire pour un recouvrement d'une dette impayée ?
Salaire impayé, que faire ?

Salaire impayé, que faire ?

Le non-paiement d'un salaire est une faute grave et le salarié dispose de plusieurs recours pour obtenir gain de cause.

Contactez-nous

Pour nous contacter, vous pouvez utiliser le chat en bas à droite de l'écran, nous envoyer un email grâce au formulaire ci-dessous ou nous contacter par téléphone au 01.87.20.20.40 du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00